Photos by Marc Cramer
Menkès Shooner Dagenais LeTourneux Architectes, Marc Cramer · Louis Bohème
© Marc Cramer

SUMMARY

The Louis Bohème is a high-rise residential bulding located at the western limit of Montreal’s Quartier des Spectacles. The project is an urban gesture bridging the creative and business districts. A stage to Montreal’s cultural hub, it affirms the Quartier des Spectacles’ distinctiveness from the economic centre.

Menkès Shooner Dagenais LeTourneux Architectes, Marc Cramer · Louis Bohème
© Marc Cramer

CONTEXT

The project is located at the intersection of the De Maisonneuve Boulevard and De Bleury Street on the Quartier des Spectacles’ westward limit. Populated by artists, students and a diversity of residents, the Quartier des Spectacles is an area in constant dynamic balance, where one finds the highest concentration of broadcasting venues and cultural equipment in all of Quebec. Known as a hub of creative, innovative, production and broadcasting resources, it is the heart of cultural Montreal. In order to consolidate and promote its cultural assets, the Quartier des Spectacles hopes to increase its residential development and ensure a balanced social mixing. Moreover, it seeks to create its own identity and emphasises the sentiment of belonging. Architecture, urban furniture, street signs, street lighting and public arts are only a few of the tools which contribute to the expression of the borough’s unique character.

Menkès Shooner Dagenais LeTourneux Architectes, Marc Cramer · Louis Bohème
© Marc Cramer

STAGING THE GESTURE
The project bridges the frontier between Montreal’s Business District to the west and the Quartier des Spectacles to the east. The project consists of an urban gesture structuring the concurrence of the cities’ two main activity hubs. It plays a double role: it first endeavour to reflect the Quartier des Spectacles’ creative traits, a district in constant renewal. In parallel, it affirms its relationship to the metropolis’ economic centre. Both a colossal gateway to the business borough and a staging of the Quartier des Spectacles, it is through a rupture in its volume that the complex articulates this encounter.

Menkès Shooner Dagenais LeTourneux Architectes, Marc Cramer · Louis Bohème
Menkès Shooner Dagenais LeTourneux Architectes

Acting like a pivot, the project splits itself into two buildings. On De Maisonneuve Boulevard, the project is made a herald of the downtown area. This volume testifies to the aspired stability and efficiency of economic ventures. By means of heavy and dark materials, it impresses with both the gravity and seriousness of business endeavors. A monolithic wall of metropolitan scale, this massive façade is puncture by rhythmic projections. These large frameworks are clues to the existence of housing units, confirming the high-rise’s residential vocation. The second volume on De Bleury Street mirrors the nearby cultural district. Of a more intimate scale, hedging the Quartier des Spectacles, this part of the complex is defined in lightness and transparency. Looking onto the esplanade of the Place des Arts, its facade glitters. Inserted within its surface are fiber-cement panels with various degrees of reflection. Like a stage on which great cultural events are held, the esplanade’s symphonic quality permeates and modulates the facade as if part of a musical score. The ensemble thus vibrates harmoniously to both the light and sound emanating from the Quartier des Spectacles.

Menkès Shooner Dagenais LeTourneux Architectes, Marc Cramer · Louis Bohème
Menkès Shooner Dagenais LeTourneux Architectes

The importance of the project and its location is emphasised through the complex’s architectural approach. Its contemporary vocabulary echoes the richness and contrasting qualities of these sectors. The project becomes the expression of these opposing dualities, their natures reflected and mutually enriched. The selected finishes accentuate the dialogue between the juxtaposed boroughs. With the variations of the quality of light and seasons, these materials and modulations will offer a pleasurable diversity of textures and reflections.

Menkès Shooner Dagenais LeTourneux Architectes, Marc Cramer · Louis Bohème
Menkès Shooner Dagenais LeTourneux Architectes

CONTEXTE
En face du Quartier des spectacles, à Montréal, se dresse un grand ensemble résidentiel qui, selon les heures du jour et le cycle des saisons, offre par son appareillage régulier et la modulation de ses ouvertures une diversité de textures. Sa volumétrie scindée s’accorde aux activités de l’arrondissement historique Ville-Marie. Plus de trois cents personnes y vivent dans un mouvement d’oscillation entre travail et loisirs. Geste urbain juxtaposant deux grands secteurs d’activité, c’est avec grâce que le Louis Bohème se lie à son environnement. Sa sobriété sert les objectifs de densification de l’habitat de l’arrondissement si bien que professionnels et retraités, familiers des transports actifs, y trouvent confort, flexibilité et milieu de vie sain. Délimité par le boulevard De Maisonneuve Ouest, les rues De Bleury, Mayor et le Gordon Brown Building, le Louis Bohème s’est implanté sur un îlot occupé jusqu’alors par un stationnement commercial de surface et des panneaux publicitaires. Invité bienvenu du centre des affaires, du quartier des fourrures, du Quartier des spectacles et du Quartier international, de même qu’hôte d’un édicule d’accès à la station de métro et d’une piste cyclable, ce projet d’immeuble d’habitation en copropriété diminue les problèmes de circulation routière et de dégradation de la qualité de vie des quartiers centraux. Le Louis Bohème participe aujourd’hui au développement résidentiel tout en faisant valoir les différentes fonctions de l’arrondissement Ville-Marie. Il promeut la vie urbaine, des concepts du développement durable et prend part aux quatre saisons de la métropole résidentielle, économique et culturelle.

Menkès Shooner Dagenais LeTourneux Architectes, Marc Cramer · Louis Bohème
Menkès Shooner Dagenais LeTourneux Architectes

PROGRAMME

Couvrant une superficie totale de 45 000 mètres carrés, le complexe comprend 293 logements répartis dans un immeuble en forme de L comportant deux tours rectangulaires : une tour de treize étages (39 mètres de hauteur) avec façade de panneaux d’acier, d’aluminium, de zinc et de verre sur la rue De Bleury destinée à accueillir 98 logements et une seconde tour de 28 étages (87 mètres de hauteur) avec façade de panneaux de béton préfabriqués donnant sur le boulevard De Maisonneuve comprenant 195 unités résidentielles. Le Louis Bohème propose des logements flexibles pour aménager un bureau professionnel, ou encore la possibilité d’un atelier de création, combiné à la résidence. L’organisation des espaces intérieurs maximise l’espace utile (58 à 150 mètres carrés). L’aménagement peut varier à l’intérieur de ces logements personnalisés pour satisfaire les besoins de la clientèle. L’entrée principale est située sur le boulevard De Maisonneuve et jouxte le tunnel de la station de métro Place-des-Arts en connexion avec le plateau commercial du rez-de-chaussée ouvert à la rue par des murs-rideaux. Les accès résidentiels s’effectuent depuis le rez-de-chaussée au centre de l’immeuble sur De Maisonneuve et sur Mayor (pour le garage) libérant l’intersection pour l’édicule d’accès à la station de métro. Les commerces sur rue comportent des entrées individuelles. Le premier étage réservé à l’usage commercial profite d’un léger retrait sur la rue afin de faciliter l’accès à la clientèle et pour marquer le corps principal de l’immeuble. L’alignement proposé sur le boulevard De Maisonneuve respecte l’alignement du cadre bâti existant. La cour intérieure est accessible par un escalier situé dans le hall d’entrée à large fenestration. Un stationnement souterrain de six étages, un jardin d’une superficie de 245 mètres carrés aménagé dans l’espace encadré par les deux tours, un espace récréatif (piscine, sauna, vestiaires, aire pour étirements, équipement sportif), un salon, une bibliothèque et des commerces au rez-de-chaussée complètent, avec les unités de logements, l’ensemble.

Menkès Shooner Dagenais LeTourneux Architectes, Marc Cramer · Louis Bohème
Menkès Shooner Dagenais LeTourneux Architectes

CONCEPT

Le Louis Bohème résulte d’une architecture contemporaine faisant écho à la richesse et aux qualités contrastantes de milieux en constante effervescence. Au cœur des grands événements culturels, la tour De Bleury offre sa façade à la manière d’une arrière-scène. La musicalité que dégage l’esplanade culturelle adjacente devise avec la paroi de verre, de zinc, d’acier et d’aluminium ; celle-ci se retrouve modulée à la manière d’une partition symphonique. Annonciatrice du centre-ville, la tour De Maisonneuve témoigne de la stabilité et de la force du centre des affaires, un tout homogène empreint de gravité. Accents d’acier rouge, panneaux de béton teints dans la masse, aluminium et acier peints, verre et zinc, l’immeuble lie couleurs et matériaux en conformité avec le milieu environnant.

Menkès Shooner Dagenais LeTourneux Architectes, Marc Cramer · Louis Bohème
Menkès Shooner Dagenais LeTourneux Architectes

×