Pavillon de la Danse

maccari carrera  architects · Pavillon de la Danse
maccari carrera architects

Contexte urbain

Le pavillon de la danse fait partie intégrante de la place Sturm, en zone protégée de la vieille ville, espace précédemment occupé par le secteur sud des anciennes fortifications de la ville. Le périmètre d’intervention ressemble à une place linéaire caractérisé par deux rangées d'arbres qui accentuent la forte axial ainsi que d’une forte pente qui crée une base naturelle sur laquelle repose la structure du bâtiment.
Deux axes urbains sont identifiés: le premier axe Nord-Est Sud-Ouest est composé par la rue Le-Fort et par l'église russe (premier bâtiment sur Le Plateau des Tranchées), le deuxième axe est perpendiculaire au premier et donne lieu à la place Sturm.

maccari carrera  architects · Pavillon de la Danse
maccari carrera architects

L’emplacement du nouveau pavillon vient du choix d'agir sur ce deuxième axe en créant une relation urbaine avec l'axe de l'Eglise. Les deux nouvelles zones urbaines crées exploitant le positionnement central du pavillon et amélioration le caractère axiale de la promenade plantée.
Au Nord-Ouest nous récupérons ce qui était autrefois un domaine lié en séquence avec l'église orthodoxe. La façade «MIROIR» du théâtre devient l’occasion de créer une "Installation artistique" symbole d'un monde théâtral qui reflète le boulevard planté sous forme d’illusion d'optique. Une toile de fond pour qu’occasionnellement des représentations théâtrales externes puissent profiter des espaces techniques du pavillon.
Au Sud-Est se configure la place du pavillon qui surplombe le foyer et le kiosque thématiquement lié au “Kiosque du Jardin des Bastions“. L'élément urbain du kiosque devient un choix urbain qui d'un côté provoque l'extension vers l'extérieur du foyer tandis que par sa fonction est capable de revitaliser la zone actuellement occupée par les locaux de la voirie. Les deux platanes deviennent les protagonistes de cet espace.

maccari carrera  architects · Pavillon de la Danse
maccari carrera architects

Le gabarit du pavillon est dicté par le désir d'installer dans le volume le plus compact possible le programme demandé afin de protéger les espaces verts existants; Ainsi le feuillage des six arbres centraux du projet est élagué. Le projet proposé vise à conserver tous les arbres présent dans le périmètre d’étude. L’alignement d’arbres au Sud-Est est prolongé afin de compléter un front végétaliser sur toute la longueur du site.
Le volume compact respecte les distances limites aux bâtiments environnants permettant l'espace urbain de respirer.

maccari carrera  architects · Pavillon de la Danse
maccari carrera architects

Volume construit / Flexibilité des espaces

La forme de la construction s'adapte à la forme des arbres. Le gabarit obtenu est a forme pyramidal. Un grand toit à deux pentes est crée. La couverture renvoie aux géométries traditionnelles suisses et permet de créer à l’intérieur une forme qui accueille public et artistes sous un grand espace théâtral unitaire. "La danse contemporaine est libre, libre de contraintes et de codification" Martha Graham.
L'espace de la danse est considéré comme un espace très flexible, un espace dans lequel le public et les artistes peuvent à la fois se sentir partie d'une expérience intégrale.

maccari carrera  architects · Pavillon de la Danse
maccari carrera architects

Compacité

Le bâtiment généré est compact, protègent l'espace public de la ville. Le programme est situé aux deux extrémités du bâtiment, autours du vide crée par la grande salle et la scène. Le plan du rez de chaussée est divisé symétriquement en deux zones. L’une dédiée à l'espace public au Sud-Est et l’autre consacrée au scénario et aux locaux de stockage, ateliers aux Nord-Ouest.
Le premier niveau est dédié aux artistes. Les loges sont reliées à la salle mixte à travers un passage direct. Son emplacement central lui permet d'être connecté soit avec l’espace du public/foyer, avec l’espace aux artistes/loges et également avec la zone du personnel administratif. Le deuxième niveau est le niveau technique. À cette cote sont placés les passerelles techniques directement liée à la régie et les locaux techniques. Les troisième et quatrième niveau hébergent au nord-ouest les locaux techniques et installations diverses et au Sud-Est les bureaux administratifs.

maccari carrera  architects · Pavillon de la Danse
maccari carrera architects

Structure et matérialité

“Préfabriquer” signifie penser en avance, trouver une solution à un problème unique. L'architecture, à travers la structure et la construction doit également respecter l'espace où elle se trouve, raison pour laquelle surgit la préfabrication. De cette façon, nous contribuons à réduire l’impact et la durée du chantier dans les environs de Charles Sturm tout en optimisant les coûts et l'économie du projet.
Le squelette du pavillon est structuré par 13 portiques en bois sous forme de charpentes pyramidales tronquées. La structure peut être démontée et construit à sec. Les portiques sont renforcés par des dalles préfabriquées en bois qui donnent la stabilité globale à l’ensemble. Les neuf portiques centraux conformes la salle de spectacle. Ces éléments sont rigidifiés avec des tiges en acier qui ont également pour but de "suspendre" les passerelles et les charges des différents éléments scéniques. "L'abside", dans laquelle se trouve l’escalier et l’ascenseur est un élément préfabriqué constitué d'anneaux sous forme de panneaux en bois renforcé par une structure en acier qui forme le vide pour la cabine.

maccari carrera  architects · Pavillon de la Danse
maccari carrera architects

Le système préfabriqué proposé est le moyen le plus rapide de construction et permet en laps de temps d'environ trois mois de répondre aux exigences temporelles dictées par le programme; montage et démontage du pavillon.
Le pavillon se présente comme une installation artistique, une nef coupée suggérant son potentiel de «reproductibilité» (Ref à la Cartoucherie de Paris). Une double peau constituée de lattes en bois peintes en bleu (en rappel au tissu de la scène), monté sur panneaux en bois et fixés à l’extérieur à la structure en portique. La peau intérieure se compose des mêmes panneaux laissés au naturel. L'intérieur est rempli d'isolation thermique. La façade Nord-ouest est matérialisé par une surface en aluminium poli, réfléchissant comme un miroir. Le bâtiment disparaît dans le reflet du paysage, il duplique la promenade plantée révélant sa nature éphémère.

maccari carrera  architects · Pavillon de la Danse
maccari carrera architects

maccari carrera  architects · Pavillon de la Danse
maccari carrera architects
maccari carrera  architects · Pavillon de la Danse
maccari carrera architects
×