Extension du centre administratif avenue Edmond-Vaucher 18

Dominik Herzog, Berrel Berrel Kräutler Architekten · Extension du centre administratif avenue Edmond-Vaucher 18
Dominik Herzog

Situation

Dominik Herzog, Berrel Berrel Kräutler Architekten · Extension du centre administratif avenue Edmond-Vaucher 18
Dominik Herzog

Tenant compte de la situation urbaine, du caractère architectural et de la fonctionnalité, le volume du bâtiment d’extension, qui compte dix étages, est rattaché directement au patrimoine bâti existant. Cette approche permet d’unir l’édifice existant et celui à réaliser en un ensemble harmonieux. Du point de vue de sa volumétrie et typologie, le volume s’inscrit dans le tissu architectural du parc qui est constitué d’édifices hauts, positionnés orthogonalement et orientés direction nord-sud. Le parti proposé représente dès lors une solution fort compacte et, par conséquent, également économique, écologique et fonctionnelle, les interventions dans la structure du bâtiment existant étant limitées au strict minimum.
La perte de certains espaces dans le bâtiment existant sera largement compensée par la création de locaux de qualité supérieure au sein du nouveau bâtiment.
Le nouvel ensemble se situant à distance nécessaire de la route, reçoit une nouvelle entrée ainsi qu'une nouvelle adresse. Le rez-de-chaussée est nouvellement constitué d’un socle qui s’étend sur l’ensemble de la surface bâtie empruntant la topographie existante.
Le dernier étage est en retrait et forme un attique. De cette façon la silhouette du nouvel édifice est homogène. L’accès actuel au garage souterrain est maintenu et permet d’accéder au nouveau parking agrandi.

Dominik Herzog, Berrel Berrel Kräutler Architekten · Extension du centre administratif avenue Edmond-Vaucher 18
Dominik Herzog

Architecture

Dominik Herzog, Berrel Berrel Kräutler Architekten · Extension du centre administratif avenue Edmond-Vaucher 18
Dominik Herzog

En référence à l’ouvrage existant, la façade est constituée de voiles de béton préfabriqués. Par le jeu de ses proportions, la disposition des ouvertures et sa matérialité, elle interprète, sous une forme contemporaine, la force d’expression du bâtiment existant. Le rez-de-chaussée est en grande partie formé d'espaces variés et ouverts avec vue dans le parc. Le niveau des étages supérieurs du nouveau bâtiment correspondent au niveau des étages existants, ce qui permet de circuler sans entrave entre le bâtiment d’extension et le bâtiment existant. Les éléments rythmant la façade du bâtiment existant se retrouvent sur celle du nouveau donnant une impression de continuité. Les éléments verticaux sont décalés à chaque étage moyennant ainsi une expression d'ensemble.
Les rez-de-chaussées de l'ancien et du nouveau bâtiment sont reliés par la façade commune du nouveau socle.
L'assainissement prévu de la façade de l'ancien bâtiment est ainsi amorcé.

Dominik Herzog, Berrel Berrel Kräutler Architekten · Extension du centre administratif avenue Edmond-Vaucher 18
Dominik Herzog

Paysage

Dominik Herzog, Berrel Berrel Kräutler Architekten · Extension du centre administratif avenue Edmond-Vaucher 18
Dominik Herzog

Le développement du concept paysagé résulte d'un renforcement et d'une mise en valeur
des qualités existantes tout en limitant les moyens investis. L'espace entre l'extension du bâtiment administratif et l' Avenue Edmond Vaucher est perçu comme espace ouvert en bordure du Parc des Franchises. Il est ainsi quasiment inutile de modifier les terrains arborisés.
Les haies longeant actuellement l'Avenue ainsi que de nombreux arbustes seront enlevés ouvrant ainsi la vue depuis la rue sur les douces collines arborisées.
La nouvelle esplanade du bâtiment administratif, servant d'entrée ouest pour le parc, reprend la forme en trapèze de la place du parc. Un large chemin sans escalier relie directement les deux places. Les places de parc pour courte durée sont disposés le long de l'accès au parking ainsi aucun accès supplémentaire n'est nécessaire.
Les arbres et grands arbustes existants si caractéristiques, tels les séquoia, cèdres ou liquidambar seront - où nécessaire- remplacés ou complétés. L'emplacement de la végétation engendre avec la légère topographie un sentiment de profondeur et souligne le cheminement vers le bâtiment et vers le parc.

Organisation

Dans l'organisation interne du bâtiment la priorité est mise sur une grande flexibilité tout en assurant une sécurité maximale. Autour du grand noyau se trouve l'espace semi-publique avec le restaurant du personnel, les salles de conférence et de formation. Aux niveaux supérieurs se trouvent les bureaux, formant le secteur sécurisé. La livraison et la cuisine se trouvent au niveau intermédiaire, les dépôts et locaux techniques aux niveaux inférieurs.
Par l'accès principal on rejoint le hall d'entrée puis directement la loge. Sous la surveillance de la loge, on rejoint le hall d'accès qui se trouve dans la zone sécurisée. Les nouveaux et anciens escaliers et ascenseurs se regroupent dans cet espace.
Les nouveaux bureaux sont toujours placés le long de la façade. Différentes répartitions sont possibles selon le nombre de cellules ou zones de travail désirées. Le quadrillage de 1.3m ainsi que les deux différentes profondeurs permettent une flexibilité maximale. Les salles de réunions, WC, locaux de polycopie, et les points de rencontre s'articulent autour des escaliers, ascenseurs et zones d’accès et permettent des répartitions et espaces variés. Au dernier étage du bâtiment existant se trouvent de nouveaux bureaux, il serait possible d'y organiser un bureau paysagé.
Le hall d'entrée au rez-de-chaussée relie les zones semi-publiques et offre une salle d'attente ainsi qu'un accès au guichet des visiteurs. Le hall d'entré est accessible depuis le parking souterrain par deux ascenseurs et un escalier.
Les salles de conférence et salles de formation sont réparties au rez et sur l’étage intermédiaire et sont reliées par un escalier en colimaçon de grande dimension. Les foyers se trouvant à chaque étage permettent une grande flexibilité dans l’utilisation de l’espace.
Le restaurant du personnel se situe dans la zone du socle du bâtiment existant. La topographie en légère pente se retrouve à l’intérieure du bâtiment. Une grande terrasse surélevée sert de zone extérieure abritée.
La cuisine se situe à l’étage intermédiaire prêt de l’accès pour les livraisons. Les bureaux situés dans cette zone seront regroupés et placés le long de la façade. Les dépôts existants seront placé au 2ème sous-sol du nouveau bâtiment.

Sécurité et protection incendie

Le bâtiment est séparé distinctement en secteur semi-public et secteur sécurisé : Le seul point de jonction se situe au noyau central du rez-de-chaussée et il est facilement contrôlable.
Le bâtiment peut sans problème être séparé en zones d’utilisation diverses respectivement en zones sécurisées.
Tous les passage entre les zones sont clairement définis et sont facilement réalisables. Les visiteurs n’accèdent pas dans le bâtiment sans être annoncés et accompagnés. L’enveloppe est prévue de façon à garantir la protection contre l’effraction et les cribles. Le chemin de fuite respecte les directives PPI en vigueur.

Statique

Structure porteuse principale: un raster porteur de 7.2x8.6m2 par étage, toujours identique porte les plafonds plats.
Ce système peut être réalisé de manière rapide et économique avec les systèmes couramment utilisés. Le placement clairsemé mais régulier des éléments porteurs verticaux permet une grande flexibilité dans l’emplacement des composantes de la technique du bâtiment ainsi que pour les éventuelles futures réaménagements ou agrandissements.

Séismes: Le sous-sol est entièrement sous terre et forme une caisse rigide qui sert ainsi de socle de fondation en cas de séisme. La zone centrale d’accès est dotée de murs verticaux traversant en forme de C qui sont aptes à endosser facilement des forces sismiques de direction x et y ainsi que des torsions dues à d’éventuelles excentricités de force au niveau du point central de poussée. Un joint sera réalisé coté bâtiment existant afin d’éviter que les volumes voisins s’entrechoquent en cas de séisme.

Démolitions: Au sous-sol, il y a un chevauchement entre l’ancien et le nouveau bâtiment. La construction primaire existante peut être détruite sans aucune répercussion sur le reste de la structure. Il en résulte un processus de construction simple ainsi qu’une liberté dans l’arrangement du nouveau bâtiment.

Technique du bâtiment/ Minergie-P-Eco/ Durabilité/ économie

Le volume compact du bâtiment permet une réalisation à coût réduit et satisfait à toutes les exigences Minergie-P-Eco. Grâce à sa structure modulable, librement extensible et facilement adaptable, le bâtiment se laisse facilement modeler selon des exigences futures. Le volume du bâtiment offre, en combinaison avec l’optimisation de l’isolation et le vitrage, une condition idéale pour la réalisation des objectifs. Toutes les salles reçoivent un éclairage naturel. Le choix des matériaux et de la construction suit les directives du label Minergie P-Eco.
Afin de limiter le rayonnement externe à l’intérieure des salles, des protections solaires externes d’une grande efficacité sont prévues. Toutes les centrales techniques sont placées de manière appropriée et permettent de garder les chemins de transport des Medias courts.

Le chauffage de l’ancien bâtiment continue a être utilisé pour la production d’énergie.
La chaleur récupérée des installations frigorifiques est utilisée pour chauffer les eaux sanitaires. Le chauffage des espaces est réalisé au moyen de dalles actives, donc à des niveaux de température très basse. Il est ainsi possible de chauffer de façon optimale les bureaux individuels et paysagés. Afin de répondre aux exigences des Labels-Minérgie, une aération par ventilation douce avec récupération de chaleur est prévue dans la zone des bureaux. Dependement de la grande flexibilité.
Afin de garantir une grande flexibilité, les installations de ventilation seront réparties dans des faux plafonds, de hauteur réduite, qui ne sont prévues que dans les zones noyau. L’évacuation de l’air usé se fait également dans les zones noyau.

Exploitation/ Durabilité

Une exploitation optimale de l’installation technique du bâtiment peut être garantie par une installation technique simple et compréhensible. Le concept est global, flexible et simple à réaliser. Il garantie un investissement bas, une optimisation des coûts et une exploitation économique. Grâce à la séparation conséquente dans le système de construction au niveau de l’espérance de vie, de la fonction et de l’utilisation (statique/ structure de l’espace / façade / technique du bâtiment) des réaménagements ainsi que des modernisations sont envisageables, ces dernières pouvant être exécutées indépendamment de la structure porteuse du bâtiment.

×